PROJET BUDGET 2022 : L’ADMINISTRATION TRAVERSY DÉPOSE SON PREMIER PROJET DE BUDGET DE 269,3 M$ : HAUSSE DES DÉPENSES DE 3,82 % ET HAUSSE DU COMPTE DE TAXES MOYEN DE 2,9 %

Le maire de la Ville de Terrebonne, monsieur Mathieu Traversy, est fier de déposer le tout premier projet de budget de son administration. Il s’agit d’un budget équilibré de 269,3 M$.

« Notre premier budget allie engagements et rigueur politiques. Nous gérons les deniers publics autour des priorités que les citoyennes et citoyens nous ont assignés tout en ayant une approche prudente pour le long terme. Nous gérons avec l’héritage passé tout en regardant vers l’avenir, en fonction de nos valeurs partagées avec notre population », de déclarer M. Traversy.

Compte de taxes, revenus et dépenses

Les contribuables doivent s’attendre à une augmentation moyenne de 2,9 % du compte de taxes, conséquence principale de l’augmentation du taux d’inflation. Concrètement, pour une maison unifamiliale évaluée à 300 000 $, cela se traduit par une augmentation de 89 $.

En ce qui concerne les principaux postes de revenus, ils se déclinent comme suit :

  • Augmentation des comptes de taxes moyens résidentiels, commerciaux et industriels de 2,90 % (+ 5,2 M$).
  • Augmentation des revenus de taxation dû à la croissance du rôle d’évaluation (+3,1 M$).
  • Ajustement des revenus des mutations immobilières au réel (+1,7 M$).
  • Accroissement des compensations tenant lieu de taxes en provenance du gouvernement du Québec (+1,2 M$).
  • Pacte fiscal 2020-2024 (+0,6 M$).
  • Ristourne d’une partie des surplus de la MRC des Moulins (+0,8 M$).
  • Affectation de l’excédent non affecté pour atteindre l’équilibre budgétaire (3,4 M$).
  • Paiements des taxes foncières fixées à 4 versements.

Quant aux principales sources de dépenses, elles se situent ainsi :

  • Paiement comptant des immobilisations (PCI) (+3,5 M$).
  • Réduction des coûts pour le régime de retraite et assurances collectives (-3,2 M$).
  • Hausse de la rémunération de 4,08 % (+3,47 M$).
  • Réduction du service de dette nette excluant le Corridor biodiversité (-0,2 M$).
  • Hausse du service de dette nette pour le Corridor biodiversité (+2 M$).
  • Hausse de prix de plusieurs contrats (+1,1 M$).
  • Fin du programme pour les pesticides (-0,7 MS).
  • Nouveau programme d’entretien des fossés (+0,4 M$).
  • Préparation des fêtes du 350e anniversaire de la Ville de Terrebonne (+0,3 M$).
  • Réduction de la rémunération des élus (-0,1 M$).
  • Rédaction d’une politique sur le patrimoine (+0,1 M$).
  • Mise en place d’un programme de subvention pour l’installation de bornes électriques résidentielles (+0,1 M$).
  • Mise en place d’un projet d’animation de vie de quartier.

Hausse des dépenses

Ce budget représente donc une hausse de 3,82 % par rapport au budget 2021. Comme nous pouvons le conclure, cette hausse est principalement attribuable aux facteurs suivants:

  • Paiement au comptant de 10,5 M$ en immobilisations prévu en 2022 soit, 3,5 M$ de plus qu’en 2021. Rappelons que ce facteur est signe d’une gestion prudente et efficiente. En effet, le paiement comptant des immobilisations permet de réduire le poids de la dette et limiter ainsi les emprunts à des niveaux acceptables. Il s’agit d’une augmentation de 50% par rapport à 2021.
  • Croissance du service de dette dû à l’emprunt de 30 M$ relié au jugement du tribunal d’expropriation sur le Corridor de Biodiversité.
  • Augmentation de la qualité du service aux citoyens. Terrebonne a modifié ses devis de soumission pour en augmenter les exigences ce qui augmente le coût des contrats.

En ce qui concerne les autres dépenses de fonctionnement, elles s’inscrivent dans une continuité de la gestion municipale et dans le respect des ententes engagées avec les différents paliers de gouvernement.

Rappelons que le budget annuel de fonctionnement assure la gestion des affaires courantes de la Ville et propose donc un état de situation entre les revenus et les dépenses.

Documents téléchargeables

PROJET DE BUDGET 2022