JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME : CRÉATION D’UN CONSEIL DES TERREBONNIENNES

En cette Journée internationale des droits de la femme, le comité exécutif mandate les élues afin d’émettre leurs recommandations aux instances municipales pour la mise en place du tout premier Conseil des Terrebonniennes.

Ce conseil uniquement féminin sera composé d’élues et de citoyennes. Il aura comme mission de soutenir les revendications et les attentes des femmes de notre milieu, quelle que soit leur origine, leur situation économique, leur orientation sexuelle, ou leur appartenance religieuse concernant la condition féminine à la Ville.

Au cours des prochains mois, les cinq élues actuelles de la Ville travailleront ensemble à mettre sur pied ce projet. Le processus de sélection des membres débutera en septembre prochain afin que le Conseil des Terrebonniennes soit officiellement actif dans un an exactement, pour la prochaine Journée internationale des droits de la femme en 2022.

Cette démarche s’inscrit d’ailleurs dans l’esprit du Plan stratégique 2021-2025 de la Ville, qui a notamment pour but d’offrir un milieu de vie et de travail inclusif et diversifié. La création de ce conseil rejoint l’idée globale de faire de la municipalité, une ville citoyenne, inclusive et efficiente.

Citations des élues

« Quand on pense aux Pauline Marois, Véronique Cloutier, Céline Dion, Monique Leroux ou Michaëlle Jean de ce monde, l'image qui nous vient en tête est celle de femmes qui, comme nous, souhaitent un meilleur avenir pour nous et pour les prochaines générations. Aujourd’hui, c’est une journée où les filles et les femmes sont reconnues pour leurs réalisations, sans égard aux divisions, qu’elles soient ethniques, linguistiques, culturelles, économiques ou politiques. C’est l’occasion de faire le point sur les luttes et les réalisations passées, et surtout, de préparer l’avenir et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes. » - Nathalie Bellavance, conseillère municipale du District 2 – Du Boisé-Laurier

« Tant de choses me tiennent à cœur en cette Journée internationale des droits de la femme. Votre parcours, aussi différent soit-il, que vous ayez réalisé de hautes études universitaires ou pas, ne vous empêchera pas de réaliser beaucoup de choses au cours de votre vie. Si la politique vous intéresse, n’ayez pas peur de plonger. Ce domaine recherche des personnes qui aident et aiment les gens, qui n’ont pas peur du travail, qui sont créatives et imaginatives et qui croient en elles. Tout est possible, n’ayez pas peur d’ouvrir la porte à l’inconnu. Vous découvrirez que c’est dans ces moments qu’on apprend le plus et qu’on se réalise. » - Brigitte Villeneuve, conseillère municipale du District 1 – Saint-Joachim

« Je suis née femme et, tout comme vous, sans savoir dans quelle direction souffle le vent. Mais, de femme à élue, je me suis épanouie et j’ai grandi grâce à vous. Je me considérais comme une seule voix, mais vous m’avez donné la chance de vous représenter. Aujourd’hui, ma voix c’est votre place au féminin. » - Caroline Desbiens, conseillère municipale du District 8 – Saint-Jean-Baptiste

« En cette Journée internationale des droits de la femme, cette phrase a toujours su résonner en moi : l’admission des femmes à l’égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation et elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain. Je crois fondamentalement que l’égalité entre les femmes et les hommes serait un atout majeur qui permettrait à la société de croître davantage. » - Nathalie Ricard, conseillère municipale du District 11 – Seigneurie-Île-Saint-Jean

« Je suis heureuse que les membres du conseil municipal réintègrent le sujet de la condition féminine et de l'équité entre les genres dans le cadre de nos travaux. Je salue cette initiative transpartisane qui permet de rassembler les cinq élues actuelles de la Ville de Terrebonne et qui a pour but de dépolitiser ce sujet en confiant à des citoyennes le mandat d'amener la Ville à en faire davantage à l’égard des femmes. Nous sommes choyés à Terrebonne puisque nous avons beaucoup de citoyennes engagées. Un tel conseil rejoindra certainement beaucoup d'entre elles, ce qui rendra le processus de sélection très intéressant. » - Nathalie Lepage, conseillère municipale du District 15 – Saint-Charles – Des Fleurs