COLLECTE DES MATIÈRES ORGANIQUES : DISTRIBUTION DU BAC BRUN POUR LES LOGEMENTS DE HUIT UNITÉS

La Ville de Terrebonne poursuit son implantation de la collecte des matières organiques sur son territoire. Prochainement, les habitations de huit unités s’ajouteront à la liste des immeubles desservis par la collecte municipale. La livraison des bacs bruns pour ces habitations s’effectuera entre la mi-mars et la mi-avril 2021.

L’implantation de la collecte des matières organiques s’inscrit dans le cadre d’un vaste chantier de la Direction générale, dont l’un des principaux objectifs consiste à améliorer la performance du secteur résidentiel à l’égard du tri des matières résiduelles et diminuer la quantité de résidus acheminés à l’enfouissement. Cette mesure est également prévue dans le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) de la Communauté métropolitaine de Montréal. Il s’agit d’un document de planification stratégique auquel la Ville doit contribuer à la réalisation, comme de nombreuses autres municipalités locales. Le PMGMR découle quant à lui du Plan d’action 2019-2024 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

Saviez-vous qu’environ 50 % des matières résiduelles produites au quotidien peuvent être compostés?

En déposant les matières organiques dans le bac brun, chaque citoyen pose un geste concret en faveur de la qualité de l’environnement. Tous les résidus organiques récupérés dans ce dernier seront transformés en biogaz et en compost par le processus de biométhanisation. Alors que le compost est utilisé comme engrais naturel, le biogaz généré par cette décomposition est capté, puis utilisé comme énergie!

« En participant à cette collecte, vous vous joignez à des milliers de concitoyens qui réduisent le gaspillage lié à l’enfouissement des matières organiques. Cette simple action quotidienne contribue à diminuer l’intensité des activités d’enfouissement et donne une deuxième vie, bien méritée, aux matières résiduelles valorisables. La biométhanisation redonne à la terre ce qu’elle nous offre généreusement par l’agriculture et l’horticulture. C’est un changement d’habitude, mais les citoyens seront bien accompagnés avec les outils mis à leur disposition », a indiqué Yan Maisonneuve, président de la Commission du développement durable, de l’environnement et de la mobilité et conseiller municipal du district Côte de Terrebonne.

Voici la liste du matériel fourni à l’intérieur du bac brun :

  • un bac de cuisine (chaque logement) pour contenir les résidus de table à transvider dans le bac roulant;
  • un autocollant à apposer sur le bac de cuisine résumant les principales matières acceptées et refusées à la collecte municipale;
  • un dépliant d’information expliquant le bien-fondé de la nouvelle collecte et proposant des trucs et astuces pour lutter contre les indésirables du bac brun;
  • un aide-mémoire sur le tri des matières résiduelles dans les différentes voies de collecte.

Conseils pour une collecte efficace

Les citoyens nouvellement desservis par la collecte des matières organiques, de même que ceux qui ont déjà leur bac, peuvent obtenir plus de détails sur les matières admises et refusées, les trucs pour éviter les désagréments et la façon de placer le bac roulant (en bordure de rue) en prévision d’une collecte, en consultant notre section Compostage.

« Pour les logements où le bac brun roulant est partagé avec plusieurs voisins ou lorsqu'il y a utilisation commune de conteneurs semi-enfouis, nous encourageons les citoyens à faire preuve de civisme et à bien trier leurs matières afin de respecter ces biens communs. En effet, il est important de mentionner que ces contenants de collecte contiennent le fruit d’un effort collectif qu’il serait dommage de contaminer par un mauvais tri », a conclu M. Maisonneuve.

Également, pour connaître le jour de la collecte du bac brun, bleu et noir, et la fréquence, les citoyens sont invités à utiliser le moteur de recherche de services par adresse.

Finalement, la Ville tient à rappeler que les sacs de plastique sont interdits, même biodégradables ou compostables, et ce, afin de contribuer à la production d’un compost de qualité. Il est recommandé d’utiliser des sacs de papier ou des papillotes en papier journal ou en circulaires pour emballer les résidus de table humides. D’ailleurs, un retour de ce compost aux citoyens est prévu chaque année, au début de juin, pour nourrir les plantes d’intérieur et potager. Surveillez nos réseaux sociaux!

Pour toute question, communiquez avec le Bureau des citoyens, durant les heures d’ouverture, en composant le 450 961-2001 ou en utilisant le formulaire de contact.