TERREBONNE SE SOUVIENT

En ce 11 novembre, jour du Souvenir, la Ville de Terrebonne rend hommage à ceux qui sont morts à la guerre, alors que les drapeaux sont mis en berne devant l’hôtel de ville.

« Le 11 novembre 1918 avait lieu la signature de l’Armistice qui a mis fin à la Première Guerre mondiale. C’est ainsi que cette date est devenue le jour du Souvenir, en l’honneur de ceux qui sont morts pour leur pays. Nous avons tous un devoir de mémoire envers eux », a fait savoir le maire de Terrebonne, M. Marc-André Plante.   

Puisque les rassemblements sont interdits en raison de la pandémie actuelle, il n’a pu y avoir de cérémonie extérieure afin de souligner l’événement, à l’image de celles des années antérieures. La Ville de Terrebonne a tout de même déposé une couronne devant le monument des Braves, dans le Vieux-Terrebonne.

Par ailleurs, lors de la séance du conseil municipal de lundi soir, le maire a invité les gens présents dans la salle et à la maison à tenir un moment de silence en l’honneur de ceux qui sont morts pour leur pays. Les élus et fonctionnaires participant à cette séance portaient également le coquelicot, symbole du jour du Souvenir.

Rappelons que la Ville avait aussi hissé le drapeau du coquelicot devant l’hôtel de ville, en appui à la campagne visant à soutenir les vétérans de la communauté.