CORONAVIRUS : LE SERVICE DE POLICE APPLIQUERA LES DEMANDES DU GOUVERNEMENT PROVINCIAL

À la suite de la conférence de presse du premier ministre du Québec, l’Organisation municipale de la sécurité civile (OMSC) de la Ville de Terrebonne resserrera l’application des mesures nécessaires et préventives pour limiter les risques de propagation du coronavirus (COVID-19) sur son territoire et le Service de police sévira contre les contrevenants.

Le Service de police invite donc les citoyens et les commerces à collaborer en respectant les consignes mises en place par le gouvernement du Québec, ce qui inclut l'interdiction de rassemblement et la fermeture de certains commerces non essentiels. Il est important de se conformer aux mesures imposées qui évoluent de jour en jour.

« Compte tenu du non-respect des règles mises en place par certains individus, nous nous devons d’être plus restrictifs. Les autorités n’hésiteront pas à intenter des procédures pénales si nécessaires advenant que des personnes ne se soumettent pas aux directives demandées par le gouvernement provincial et la Ville de Terrebonne. Tous doivent respecter les mesures préventives énoncées par les gouvernements, et ce, pour limiter la propagation du coronavirus », a souligné M. Sylvain Dufresne, directeur des incendies et coordonnateur de la sécurité civile de la Ville de Terrebonne.

Les commerçants aussi concernés

En ce qui concerne les commerces sur le territoire de Terrebonne, ces derniers doivent eux aussi se soumettre aux mêmes règles et mesures préventives que les citoyens. Pour rester ouverts, ces derniers doivent avoir en main une lettre officielle du gouvernement décrétant qu’il s’agit d’un service essentiel. Cette demande peut être faite sur le site du gouvernement provincial.

Sanctions pénales pour tous les contrevenants

Advenant le cas qu’une personne, un groupe de personnes ou un commerçant ne respectent pas les consignes servant à assurer la sécurité de tout un chacun, des procédures pénales avec des amendes pouvant aller de 1000 $ à 6000 $ seront intentées, en vertu de la Loi sur la santé publique.

Cette mesure s’appliquera tant pour les jeunes mineurs qui jouent ensemble au hockey que pour les adultes qui organisent un souper en famille. Il est primordial que tous suivent les mesures sanitaires et les interdictions imposées par le gouvernement du Québec, dont les rassemblements, la distanciation sociale (deux mètres entre les personnes) et la fermeture de certains commerces ou industries non essentiels.

« Nous voulons avant tout maintenir un climat social pacifique et harmonieux, mais nos équipes sont prêtes et nous ferons preuve de rigueur pour les récalcitrants. Il est essentiel que les citoyens et les commerçants collaborent. Nous espérons ne pas devoir sévir », a tenu à souligner M. Joël Lamarche, capitaine de la section développement organisationnel et affaires publiques du Service de police intermunicipal de Terrebonne, Sainte-Anne-des-Plaines et Bois-des-Filion.

Pour le Service de police, l’approche privilégiée est la sensibilisation auprès des citoyens pour que ceux-ci respectent les règles. Par ailleurs, une très grande majorité de la population se conforme aux consignes de la Santé publique. Toutefois, désormais, lorsque ce ne sera pas le cas, des sanctions seront appliquées.

Pour signaler un rassemblement ou des pratiques commerciales non conformes aux recommandations du gouvernement concernant la COVID-19, les citoyens peuvent contacter le Service de police de Terrebonne au 450 471-4121. Nous faisons appel à votre courtoisie lorsque vous faites un signalement.