DÉCLARATION OFFICIELLE DU MAIRE DE TERREBONNE

Le maire de la Ville de Terrebonne, Monsieur Marc-André Plante, émet une déclaration publique en réaction aux dernières révélations du Bureau d’enquête du Journal de Montréal.

« Cher(ère)s citoyen(e)s, comme vous tous, j’ai pris connaissance des dernières révélations du Bureau d’enquête du Journal de Montréal en lien avec de possibles malversations dans les affaires municipales par mon prédécesseur, Monsieur Jean-Marc Robitaille. Sachez que depuis un an, mes collègues du conseil municipal, de l’administration et moi-même nous activons à rebâtir la confiance des citoyens envers l’appareil municipal. Depuis mars 2018, nous comprenons mieux les rouages qui ont eu cours dans la gestion municipale et nous prenons les décisions qui s’imposent pour rétablir la situation et s’assurer que l’organisation soit exempte de tout soupçon de collusion, corruption et malversation dans les affaires municipales.

C’est dans ce contexte que nous posons les meilleurs gestes pour restructurer l’organisation et mettre en œuvre les bases d’un partenariat riche avec le Bureau d’éthique et d’intégrité de Laval, pour développer la meilleure culture éthique dans notre organisation municipale. Nos employés sont nos principaux alliés et la venue d’un directeur général expérimenté, Monsieur Alain Marcoux, sera salutaire dans les circonstances. Terrebonne compte sur des gens dévoués et désireux de poursuivre le développement d’une ville prospère à l’image de sa communauté.

En terminant, je ne peux que remercier les Terrebonniennes et les Terrebonniens  qui nous apportent leur soutien dans des circonstances regrettables. Notre motivation quotidienne est de continuer à servir activement la population de Terrebonne, et ce, au meilleur de nos connaissances. J’ai bon espoir pour la suite. Notre ville est déjà en mouvement et plusieurs projets vont émerger en 2019. On bâtit le Terrebonne de demain... une brique à la fois ».

La Ville de Terrebonne n’émettra pas d’autres commentaires à ce sujet.