TERREBONNE RÈGLEMENTE LA CONSOMMATION DE CANNABIS EN PUBLIC

En vue de la légalisation du cannabis, le maire de la Ville de Terrebonne, Monsieur Marc-André Plante, accompagné par M. Dany St-Pierre, conseiller municipal du district 3 et président de la Commission de la sécurité publique, ont annoncé les modifications prévues au règlement sur la paix, l’ordre public et le bien-être général.

Légalisation du cannabis

 

Ces modifications, adoptées par le conseil municipal lors de la séance publique de mardi dernier, prévoient l’ajout de règles concernant la consommation et la possession de cannabis dans les espaces publics ainsi que les amendes en découlant lors d’une infraction.

« Rappelons-nous qu’au printemps passé, les citoyens ont participé à une réflexion collective en répondant à un sondage au sujet de la consommation et la vente de cannabis à Terrebonne. Vous avez été quelque 3 000 répondants à nous faire part de vos attentes et de vos inquiétudes. Nous vous avons entendus. Nous avons prévu une règlementation qui tient compte de vos préoccupations, une règlementation qui permettra de maintenir un milieu de vie sécuritaire pour nos jeunes et pour l’ensemble de la population et de maintenir la qualité de nos services», a mentionné Monsieur Marc-André Plante, maire de Terrebonne. En tant qu’acteurs de premières lignes, les municipalités s’avèrent être  des partenaires incontournables dans l’application de ce projet fédéral. La Ville de Terrebonne a donc opté pour une règlementation cohérente à l’ensemble de son cadre législatif, certes, mais également cohérente avec les règlementations adoptées dans les municipalités du Québec. Ainsi, un travail de collaboration est souhaité avec celles-ci dans l’accomplissement des mandats relatifs à la légalisation du cannabis.

Comme pour la consommation d’alcool, la nouvelle règlementation prévoit qu’il est interdit de consommer du cannabis sur la place publique. Il est également interdit d’avoir du cannabis en sa possession dans un parc. Cette nouvelle règlementation sera effective dès le 17 octobre 2018, au moment de l’entrée en vigueur des lois provinciales et fédérales relatives à la légalisation du cannabis. Suite à une première offense, les fautifs se verront attribuer une amende entre 200 $ et 500 $ alors que la contravention sera de 300 $ à 1 000 $ suite à une récidive. « Lors de la consultation du printemps dernier, les citoyens avaient majoritairement répondu par le montant le plus élevé proposé en ce qui concerne le montant à fixer pour une amende attribuée lors d’un non-respect de l’interdiction de consommation dans les lieux publics. Le conseil municipal a tenu compte de la position de la population à cet effet pour en arriver à l’adoption de cette disposition », a mentionné M. Dany St-Pierre, conseiller du district 3 et président de la Commission de la sécurité publique.

Plusieurs moyens sont actuellement déployés par la Ville de Terrebonne pour informer et sensibiliser les citoyens quant à l’adoption de cette nouvelle règlementation : affichage dans les lieux publics, diffusion d’information sur son site Internet, publications sur les médias sociaux, distribution d’un carton informatif dans chacune des résidences du territoire, etc.             

En terminant, rappelons que le gouvernement du Canada est en charge de légaliser l’achat, la culture et la consommation d’une quantité limitée de cannabis pour les adultes et que le gouvernement du Québec gère la distribution, la vente et la production du cannabis via la Société québécoise du cannabis. Les municipalités de la province ont quant à elles la responsabilité d’en réglementer la consommation en public.

 

 

Galerie de photos