TERREBONNE ET SA BRIGADE SCOLAIRE SIGNENT UNE ENTENTE BÉNÉFIQUE POUR LES DEUX PARTIES

Le maire de la Ville de Terrebonne, Monsieur Marc-André Plante, et le président du syndicat des cols blancs de la Ville de Terrebonne, Monsieur Mathieu Lauzon, ont procédé à la signature d’une nouvelle entente de travail d’une durée de cinq ans pour la section de la brigade scolaire.

« Il va de soi que nous sommes heureux d’avoir conclu une entente avec nos employés de la brigade scolaire. Cette entente nous permettra d’aller de l’avant en toute quiétude quant à la transformation organisationnelle prévue au sein de la Ville de Terrebonne. C’est d’autant plus agréable d’aller de l’avant lorsque les deux parties en arrivent à conclure une entente dans l’harmonie et lorsque chacun y trouve son compte, comme dans le cas qui nous concerne. Un climat de travail harmonieux axé sur la collaboration est essentiel puisque cela permet de mobiliser nos employés qui constituent la force vive de notre ville », a déclaré Monsieur Marc-André Plante, maire de Terrebonne.

Entérinée à 94 % par les vingt-six (26) personnes salariées syndiquées concernées, cette convention collective s’échelonnera jusqu’au 31 décembre 2022. Cette entente prévoit notamment des hausses salariales de 2,5 % pour l’année 2018, de 2% pour 2019 et 2020 et une hausse de 1,5% pour les années 2021 et 2022.

« En plus de l’augmentation salariale, cette convention prévoit un ajustement relié au maintien de l’équité salariale équivalent à 3,7%, et ce, dès le début du contrat, le 1er janvier 2018. Une augmentation de la rémunération pour les heures de déplacement équivalent à 1,5% annuellement ainsi qu’une amélioration des clauses portant sur les absences syndicales, les vacances, les congés sociaux et les vêtements fournis par la Ville ont également été négociées.  Nous sommes donc satisfaits de cette entente qui est la deuxième à être intervenue avec le nouveau conseil municipal, élu en novembre dernier. Nous demeurons optimistes quant à la possibilité de conclure une entente satisfaisante pour le troisième groupe représenté par la section locale, soit les travailleurs de la piscine, qui tenteront de renouveler leur convention collective qui vient à échéance le 31 décembre 2018 », a déclaré Monsieur Mathieu Lauzon, président du syndicat des cols blancs de Terrebonne (SCFP 2326).

 

Sur la photo, de gauche à droite : Mme Manon Marquis, brigadière et représentante du Syndicat des cols blancs (section de la brigade scolaire), Mme Nathalie Bellavance, présidente de la Commission de l’administration, des finances et des ressources humaines, M. Stéphane Moreau, vice-président du Syndicat des cols blancs (section de la brigade scolaire), M. Marc-André Plante, maire de la Ville de Terrebonne, M. Maxime Valade, conseiller syndical du Syndicat canadien de la fonction publique, M. Mathieu Lauzon, président du Syndicat des cols blancs (section de la brigade scolaire), Mme Maude Dagenais, coordonnatrice administrative des ressources matérielles et de la brigade scolaire, Mme Annie Cammisano, directrice adjointe de la Direction des ressources humaines, M. Marc Brisson, directeur de la Direction de la police, Mme Julie Potvin, conseillère en relations professionnelles à la Direction des ressources humaines, M. Sylvain Théorêt, directeur adjoint de la  Direction de la police et M. Benoit Legault, directeur de la Direction des ressources humaines.

Galerie de photos