PROGRAMME PARTICULIER D’URBANISME - LA VILLE DE TERREBONNE DÉVOILE SON DIAGNOSTIC DU VIEUX-TERREBONNE

Dans la foulée des consultations publiques entourant le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du centre-ville - volet Vieux-Terrebonne, la Ville de Terrebonne a dévoilé son diagnostic du quartier. 

Le document est composé de deux parties présentant à la fois le portrait du territoire ainsi que les enjeux d’aménagement et de développement pour le Vieux-Terrebonne. Le diagnostic du Vieux-Terrebonne présente d’abord sous un angle inédit et objectif les caractéristiques urbanistiques fondamentales du quartier sous quatre angles distincts : l’environnement, la société, l’économie ainsi que la forme urbaine. L’étude présente ensuite 18 enjeux représentant notamment les préoccupations recensées lors l’enquête d’opinion et des marches exploratoires s’étant déroulées en décembre dernier.

 

Le document se veut un outil simple, visuel et accessible à toute la population pour préparer le terrain en vue des consultations publiques qui se tiendront lors des prochaines semaines. En vue de la tenue de cafés citoyens qui laisseront libre-cours aux souhaits de la population pour le Vieux-Terrebonne, la Ville de Terrebonne invite maintenant les personnes intéressées à consulter le document en ligne sur son site Web.

 

Une démarche participative orientée vers les besoins des citoyens

Fruit d’un travail de collaboration exemplaire entre la Ville de Terrebonne et l’Institut du Nouveau Monde, un organisme non partisan spécialisé en participation citoyenne, l’imposante démarche consultative vise à définir la planification, les orientations et les actions de la Ville pour la mise en valeur du Vieux-Terrebonne sur le plan environnemental, urbanistique, historique, culturel, touristique et économique. Annoncées lors de l’été 2017, les consultations entourant le PPU centre-ville – volet Vieux-Terrebonne vont bon train. En décembre 2017, une enquête d’opinion ainsi que des marches exploratoires ont été tenues afin de dresser un portrait préliminaire du diagnostic du quartier. Après la tenue de cinq cafés citoyens (en avril et mai), un forum public (en juin) ainsi qu’une assemblée citoyenne récapitulative (vers la fin de l’été) viendront compléter la démarche participative.