Dépôt rapport de l’igopp sur les organismes mandataires - « NOTRE OBJECTIF ULTIME EST D’ASSURER LA PÉRENNITÉ ET LE DÉVELOPPEMENT DE NOS ORGANISMES MANDATAIRES. CE RAPPORT CONSTITUE UNE PREMIÈRE ÉTAPE », SELON LE MAIRE PLANTE

Le conseil municipal de la Ville de Terrebonne a reçu ce mercredi le rapport de l’Institut sur la gouvernance des organisations publiques et privées (IGOPP) sur le processus de gouvernance de ses organismes mandataires que sont la SODECT, le GPAT, les Complexes Sportifs Terrebonne et la Cité GénérAction 55+. Un rapport accueilli favorablement par l’administration Plante.

« Je l’ai répété à maintes reprises au cours des derniers mois : mon administration souhaite plus de transparence, une meilleure gouvernance et une plus grande efficience de l’organisation municipale. Et puisque la Ville investit des fonds publics dans ces organismes, il va de soi que nous devons, pour eux aussi, nous inspirer des meilleures pratiques dans le domaine. C’est ce que traite le rapport de l’IGOPP et c’est pour nous aider à nous améliorer que nous l’avons demandé. Notre objectif ultime est d’assurer la pérennité et le développement de nos organismes mandataires. Ce rapport constitue une première étape. Nous avons maintenant en main des pistes concrètes pour nous aider à le faire et c’est pourquoi ce rapport constitue une très bonne chose pour l’avenir de la municipalité. Nous allons donc en prendre soigneusement connaissance », de commenter le maire Marc-André Plante.

Ainsi donc, le comité exécutif déposera publiquement le rapport de l’IGOPP lors de la séance du conseil municipal du 23 avril prochain et recommandera la formation d’un comité de travail formé d’élus et de fonctionnaires municipaux. Ce comité de travail sera chargé d’analyser les 27 recommandations du rapport de l’IGOPP afin de proposer, d’ici 90 jours, un plan d’encadrement qui mènera, à terme, vers l’adoption d’une Politique d’encadrement de la gouvernance. Cette Politique servira notamment à mieux définir les rôles des organismes, leur mandat, les responsabilités des dirigeants et des administrateurs, de même que la reddition de compte publique de ces organismes. Le maire a d’ailleurs rencontré les dirigeants de chacun d’entre eux afin de discuter de ce rapport et ces derniers ont assuré leur entière collaboration. La Ville accompagnera évidemment les organismes dans les démarches qui seront entamées, selon l’historique et les enjeux de chacun.

« Voici ce qu’il faut retenir : se remettre en question, bonifier et renforcir ses structures, renouveler la gouvernance de ses organismes en se basant sur des valeurs et des pratiques d’éthique et de transparence est ce qui peut, à long terme, être le plus profitable pour Terrebonne. En bout de ligne, c’est le citoyen qui va en ressortir gagnant », de conclure le maire.

Par souci de transparence, le rapport de l’IGOPP sera disponible sur le site Web de la Ville dès lundi, après la séance du conseil municipal.