DÉVERSEMENT PLANIFIÉ D’EAUX USÉES DANS LA RIVIÈRE DES MILLE ÎLES : TRAVAUX D’ENTRETIEN NÉCESSAIRES À LA STATION DE POMPAGE DE CHARLES-AUBERT

La Ville de Terrebonne devra procéder à un déversement planifié d’eaux usées dans la rivière des Mille Îles pouvant varier entre 3000 et 14 000 mètres cubes. Ce déversement s’effectue dans le respect de toutes les Lois applicables et est nécessaire afin de procéder à des travaux de remplacement des pompes, de la tuyauterie et de la robinetterie à la station de pompage Charles-Aubert. Ces travaux et ces mesures d’atténuation représentent un investissement de l’ordre de 635 000 $. Le déversement est prévu du 27 mars 9 h au 27 mars 19 h, mais pourrait se prolonger jusqu’au 29 mars 9 h.

Aucune incidence sur l’eau potable
Le point de rejet est situé en aval de la prise d’eau de la Régie d’aqueduc intermunicipale des Moulins (RAIM) qui produit l’eau potable. Par conséquent, ces opérations n’auront aucun impact sur l’eau potable.
Celle-ci peut donc être consommée sans danger durant, pendant et après les travaux.

Plusieurs mesures d’atténuation prévues
Afin de réduire au minimum la quantité de mètres cubes d’eaux rejetées sans traitement, la Ville s’est engagée, avec l’accord du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, à mettre en place diverses mesures d’atténuation :

  • Les travaux s’effectueront de manière consécutive 24 heures sur 24 et seront d’une durée maximale de 48 heures.
  • Les eaux usées seront rejetées loin des zones sensibles pour la faune et la flore. Une note technique a d’ailleurs été produite par un biologiste confirmant qu’aucune espèce et aucun végétal à risque ne se trouvait dans le secteur visé par le rejet.
  • Le poste de pompage est muni de déflecteurs afin d’empêcher au maximum les matières flottantes de se retrouver dans la rivière des Mille Îles.
  • Un système de dégrillage temporaire est également mis en place pour effectuer un prétraitement des matières en suspension.
  • Une barrière flottante sera installée afin de retenir les matières.
  • Les déversements d’eaux usées auront lieu seulement si le débit de la rivière des Mille Îles est supérieur à 100 m³/sec., ce qui permet de diluer rapidement les eaux et diminuer par le fait même considérablement l’impact environnemental.
  • Les travaux sont réalisés avant le 31 mars période durant laquelle le débit des rejets est moindre.
  • Les travaux ne sont pas effectués durant la période d’activités nautiques et de plaisance. 
  • Les travaux seront reportés s’il pleut. 
  • Un nettoyage des rives sera effectué à la suite du déversement.

Collaboration demandée
La collaboration du secteur visé (voir le plan en cliquant ici) est demandée afin de réduire les quantités déversées. Plus les gens diminueront leur consommation durant la période des travaux, moins d’eaux seront déversées dans la rivière.
La Ville a bien sûr sollicité les industries à limiter leur rejet. Elle invite également les citoyens à éviter les activités qui augmentent les rejets dans le réseau d’égout tel que :

  • la prise de douche ou de bain;
  • le lavage de la vaisselle et des vêtements.