FAITS SAILLANTS DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE TERREBONNE DU 27 NOVEMBRE 2017

TERREBONNE, LE MERCREDI 29 NOVEMBRE 2017 – Le conseil municipal de la Ville de Terrebonne a tenu hier une assemblée extraordinaire. En plus de la nomination de messieurs Daniel Sauriol et Stephan Turcotte à titre de directeur général et directeur général adjoint, le conseil a procédé à l’adoption d’une dizaine de résolutions. Voici le résumé des principales décisions prises par les élus municipaux.

Nominations au sein des Commissions permanentes

Afin d’éviter des doublons dans le traitement des dossiers, le conseil municipal a adopté hier la résolution entérinant la fusion entre la Commission de la gestion et de l’entretien du territoire et la Commission de la planification et la gestion des infrastructures urbaines. Il a également procédé à la nomination des élus qui siégeront sur les commissions permanentes :

Commission de l’administration, des finances et des ressources humaines

Nathalie Bellavance, présidente
Robert Morin, vice-président
Yan Maisonneuve
Marc-André Michaud Commission de la planification, de l’aménagement et de l’entretien du territoire
Réal Leclerc, président
Serge Gagnon, vice-président
Brigitte Villeneuve
Dany St-Pierre
Commission des sports, loisirs et plein air

Brigitte Villeneuve, présidente
Éric Fortin, vice-président
Robert Brisebois
Nathalie Bellavance Commission de la famille, affaires sociales, action communautaire et condition féminine
Simon Paquin, président
Brigitte Villeneuve, vice-président
Nathalie Ricard
Nathalie Lepage
Commission de la sécurité publique et de la sécurité du milieu et des personnes

Dany St-Pierre, président
Serge Gagnon, vice-président
Robert Brisebois
Éric Fortin Commission du développement durable, de l’environnement et du transport collectif

Yan Maisonneuve, président
André Fontaine, vice-président
Nathalie Ricard
Robert Morin

Commission de la culture, du patrimoine et du tourisme

Caroline Desbiens, présidente
Nathalie Ricard, vice-présidente
Simon Paquin
André Fontaine


Plusieurs élus ont aussi été nommés comme représentants officiels de la ville au sein des comités de différents organismes dont l’Office municipal d’habitation Terrebonne, le CLDEM, AMINATE, Tricentris ou le Carrefour jeunesse emploi. La composition des comités de gestion ad hoc a aussi été entérinée. L’ensemble des responsabilités confiées aux différents élus sera disponible sous peu sur le site Web de la ville dans la section Ma Ville | Conseil municipal.

Vers le réaménagement de l’intersection de la route 335 et du boulevard industriel

Confirmant une fois de plus son désir d’apporter des solutions concrètes au problème de circulation sur la route 335 et dans le parc industriel 640-côté-Ouest, le conseil a adopté un avis de motion pour l’adoption prochaine d’un règlement d’emprunt de 1 643 000 $ pour honorer l’engagement financier prévu dans l’entente conclue avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, ainsi que la Ville de Bois-des-Filion. Cet avis de motion s’ajoute à celui adopté le 20 novembre dernier pour l’adoption d’un règlement d’emprunt pour la construction d’une nouvelle bretelle d’accès vers l’autoroute 640 ouest en partance de l’avenue Henry-Bessemer. C’est donc un dossier à suivre pour les citoyens de Terrebonne ouest.

Contrat de déneigement

Un contrat d’une durée de deux ans et d’une valeur de 219 024,40 $ (taxes en sus) a été octroyé à la compagnie Pavage des Moulins inc. pour le chargement et la disposition de la neige dans le projet Jardins Angora.

Étape importante pour le nouveau quartier général de police

Finalement, le maire Marc-André Plante et les conseillers municipaux ont adopté à l’unanimité des honoraires supplémentaires de 953 051$ inhérents à la préparation des plans et devis pour la construction prochaine du nouveau quartier général de police. Les résultats de l’étude de sol entraînant des modifications architecturales, des délais dans la construction de la nouvelle portion de l’avenue Claude-Léveillé (qui sera rebaptisée l’avenue Gabrielle-Roy), de même que l’ajout de 400 m2 supplémentaires de rétention d’eau afin de récupérer à même le terrain du quartier général les eaux pluviales de l’avenue Gabrielle-Roy expliquent ces surplus. Le dossier du quartier général de police suit donc son cours et la Ville espère toujours une première pelletée de terre au printemps prochain.