Excellente récolte de miel terrebonnien DEUX RUCHES URBAINES PRODUCTIVES À TERREBONNE

TERREBONNE, LE LUNDI 30 OCTOBRE 2017 –Les abeilles terrebonniennes ont été fort productives cet été alors que les deux ruches urbaines situées sur le toit de l’hôtel de ville ont permis la récolte de plus de 47 kilogrammes de miel, totalisant ainsi plus de 550 pots de 85 grammes chacun. Compte tenu qu’une ruche produit en moyenne entre 10 et 15 kilogrammes de miel, il s’agit donc d’une excellente récolte!

« On encourage la production de produits locaux dans une perspective d’alimentation de proximité saine et durable aux bénéfices de la qualité de vie des citoyens. Le tiers de la nourriture que l’on mange chaque jour est pollinisé par les abeilles. On ne s’en rend pas compte, mais le café, le chocolat, les légumes, nous ne pourrions les consommer sans le travail des abeilles », a tenu à souligner M. Étienne Lapierre, cofondateur de l’entreprise Alvéole qui a reçu le mandat de la Ville d’installer et d’entretenir les ruches.

Grâce au concours sur Facebook « Gagnez votre pot de miel terrebonnien », 20 citoyens ont reçu des pots de miel. La grande majorité des pots seront remis aux quatre organismes communautaires d’aide à la personne à Terrebonne soit Galilée, le Comité d’aide aux Lachenois, le Comité d’aide aux Plainois et le SEDAI T.T.S. Ces derniers les remettront à la communauté par l’entremise des paniers de Noël qui seront distribués en décembre prochain.

Rappelons que depuis mai 2017, deux ruches urbaines se trouvent sur le toit de l’hôtel de ville située dans le Vieux-Terrebonne. Terrebonne est la première ville au Québec à avoir développé un projet 360° en partenariat avec Alvéole en s’engageant activement pour la préservation des abeilles et des insectes pollinisateurs. Les ruches ont été installées en plein milieu d’un grand espace vert rempli de fleurs et de plantes dont raffolent les insectes pollinisateurs. Une campagne de sensibilisation auprès des citoyens a également été diffusée tout l’été pour exprimer l’importance de les préserver en favorisant la plantation de végétaux. Ce qui fait de ce projet, un projet 360°! Les ruches contribuent certes à la production locale de miel, mais surtout à la pollinisation et au verdissement en milieu urbain. Elles protègent également les abeilles qui connaissent une chute drastique ces dernières années. Elles demeureront sur place tout l’hiver. Les abeilles recommenceront leur travail ce printemps!

Galerie de photos