FAITS SAILLANTS DE LA SÉANCE RÉGULIÈRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 OCTOBRE MODIFICATION DE LA RÉGLEMENTATION SUR LE STATIONNEMENT, INVESTISSEMENTS, DÉVELOPPEMENT DURABLE ET SOUTIEN COMMUNAUTAIRE

TERREBONNE, LE MARDI 3 OCTOBRE 2017 – Le conseil municipal de la Ville de Terrebonne tenait hier sa séance régulière dans le gymnase de l’école Marie-Soleil-Tougas. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour, touchant divers secteurs.

Modification de la réglementation sur le stationnement de nuit
Projet attendu par de nombreux citoyens, le conseil municipal a adopté le règlement 3901-3 afin d’autoriser, dès le 1er novembre prochain, le stationnement de nuit sur rue sur l’ensemble du territoire. Cette décision fait suite au succès du projet pilote lancé en novembre dernier.

Investissements
Comme par les exercices financiers précédents, le conseil municipal a autorisé hier le virement de quelque 951 000 $, soit près de 21 % de l’excédent financier déclaré lors du dernier rapport sur la situation financière. Ces sommes seront investies dans des réserves de fonctionnement affectées, comme le fond d’infrastructures et le fond de l’arbre. Également, il a été annoncé que la Ville investira 1 M$ dans la réfection de certains de ses sites municipaux, en procédant notamment au remplacement des portes et fenêtres du centre communautaire Angora et à la réfection partielle de la maçonnerie de la Maison d’histoire et du 748, rue Saint-Pierre.

Développement durable et environnement
La Ville de Terrebonne fait de plus en plus du développement durable sa marque de commerce. La firme ABCP a d’ailleurs été engagée pour la préparation des plans et devis de même que la surveillance de chantier pour la construction d’une tour d’observation, d’un abri permanent, de sentiers et d’aménagements paysagers dans le parc du Ruisseau de feu, travaux qui devraient être réalisés l’an prochain.

Toujours dans une optique de développement durable, avec le souhait de favoriser le transport actif, planifier le développement urbain et répondre aux attentes des citoyens, le conseil a aussi procédé à l’adoption de son premier plan directeur de mobilité durable.

Avec l’annonce récente de l’arrivée de la collecte des matières organiques au printemps prochain, la Ville a attribué hier à l’entreprise Complexe Enviro Connexions le contrat pour la collecte et le transport des matières résiduelles. Le contrat, d’une valeur de près de 20 M$, est d’une durée de cinq ans, avec deux options de renouvellement de deux ans. Toujours pour accueillir la nouvelle collecte des matières organiques, Terrebonne a attribué hier le contrat à l’entreprise IPL, d’une valeur de 3,6 M$ sur cinq ans, pour
l’achat et la distribution de nouveaux bacs roulants bruns, bleus, gris anthracite et de
mini bacs de cuisine . Les deux contrats cités précédemment débuteront le 1er janvier
prochain.

Soutien au milieu communautaire
Terrebonne a encore une fois prouvé son soutien au milieu communautaire en procédant à la reconnaissance de huit organismes et desservi des subventions de 2000 $ pour la réalisation de projets spéciaux de 3 organismes. Également, la Ville a octroyé son appui à l’organisme Galilée dans l’achat d’un nouvel immeuble situé au 766, rue Léopold-Lachapelle. Ce soutien permettra à l’organisme d’acquérir l’immeuble, de
se relocaliser et, ainsi, de continuer sa mission d’oeuvrer auprès des personnes en difficulté.

La séance du conseil municipal du 2 octobre est disponible en webdiffusion sur le site Web de la Ville au www.ville.terrebonne.qc.ca dans la section Ma ville.