PÉRIODE DE TRAITEMENT CONTRE L’AGRILE DU FRÊNE

TERREBONNE, LE MARDI 25 JUILLET 2017 – Dans le cadre de son plan de lutte contre l’agrile du frêne, la Ville de Terrebonne rappelle aux citoyens demeurant près des foyers d’infestation qu’ils disposent de deux options pour lutter contre l’agrile du frêne.

En effet, selon l’article 14 du nouveau règlement 639 de la Ville de Terrebonne, tout citoyen, situé à 500 mètres d’un foyer d’infestation, est dans l’obligation de faire abattre (entre le 15 octobre et le 1er mars) ou de traiter les frênes sur son terrain privé.

Il est toutefois préférable et beaucoup moins dispendieux de traiter un frêne plutôt que de l’abattre. Le traitement recommandé se nomme le Treeazin et est valide pour une période de deux ans.

Inscription dès maintenant au plan de traitement collectif de la Ville

Il est encore temps de s’inscrire au plan de traitement collectif pour bénéficier de celui-ci dès les mois de juillet et août. Les personnes déjà inscrites recevront d’ailleurs dans les prochains jours une confirmation téléphonique de la date de traitement de la part de l’entreprise Sylva Croissance, fournisseur actuel de la Ville.

Pour pouvoir s’inscrire et bénéficier du taux avantageux, les citoyens intéressés doivent le faire dès maintenant au www.sauvonsnosfrenes.ca.

Est-ce vraiment un frêne?
Consultez la carte d’identification des frênes en ligne sur www.sauvonsnosfrenes.ca pour vérifier s’il s’agit bien d’un frêne sur votre propriété. Elle est mise à jour régulièrement.

Rappelons que les citoyens touchés par l’obligation d’abattre ou de traiter ont déjà reçu des lettres à ce sujet.

L’abattage, seulement à partir du 1er octobre
Pour ceux qui opteraient pour l’abattage de leurs frênes, la Ville de Terrebonne tient à leur rappeler que la période d’abattage des frênes sera en vigueur du 1er octobre 2017 au 15 mars 2018.

En terminant, nous invitons la population à planter un nouvel arbre sur leur propriété afin de continuer de bénéficier de ses nombreux avantages. Car un arbre embellit le paysage, purifie l’air et contribue à la lutte contre les îlots de chaleur.