LE SAMEDI 25 MARS DE 20 H 30 A 21 H 30, ON ÉTEINT LES LUMIÈRES ET LES APPAREILS ÉLECTRONIQUES POUR LA TERRE

TERREBONNE, LE LUNDI 20 MARS 2017 – La Ville de Terrebonne invite ses citoyens à éteindre leurs lumières et leurs appareils électriques le samedi 25 mars, entre 20 h 30 et 21 h 30, un geste symbolique dans le cadre de l’événement planétaire « Une heure pour la Terre ». À cette occasion, la Ville éteindra les lumières de l’hôtel de ville.

Cet événement, qui se déroule à l’échelle planétaire, est parrainé par le Fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund). Des centaines de millions d’individus, d’entreprises et de gouvernements s’unissent dans le cadre de cet important événement environnemental qui vise à soutenir une action urgente contre les changements climatiques.

« Lorsque nous brûlons des combustibles fossiles comme le charbon et le pétrole, ils libèrent des émissions de gaz à effet de serre, notamment le dioxyde de carbone dans l'atmosphère, ce qui provoque les changements climatiques. Pour inverser cette tendance, nous avons besoin d'utiliser moins d'énergie, d'être plus efficaces avec ce que nous utilisons, et de passer à des sources d’énergie renouvelable à faibles émissions comme l'énergie éolienne, l'énergie solaire, l'hydroélectricité et la géothermie », d’expliquer le Fonds mondial pour la nature par l’entremise de son site Web.

« À Terrebonne, nous savons pertinemment que des changements dans nos habitudes de vie doivent être faits. Pour préserver notre environnement, nous devons réfléchir aux gestes que nous posons tous les jours. Nous devons réduire nos besoins en énergie. L’arrivée de bornes de recharge municipales, la mise à jour de la politique d’acquisition des véhicules de la Ville de Terrebonne, la poursuite des plantations et des distributions d’arbres sont quelques gestes que la Ville de Terrebonne a déjà mis de l’avant pour réduire les gaz à effet de serre. Au Québec, nous avons la chance d’utiliser une source d’énergie renouvelable, soit l'hydroélectricité, pour nous alimenter en électricité, mais le fait de se joindre au mouvement international et d’éteindre les lumières durant une heure est un geste symbolique simple qui envoie un message sur l’importance d’agir maintenant », a conclu le maire de Terrebonne, M. Stéphane Berthe.