PROJET D’AÉRODROME : REPENTIGNY ET CHARLEMAGNE AJOUTENT LEUR APPUI À LA POSITION DE LA VILLE DE TERREBONNE

TERREBONNE, LE MARDI 19 AVRIL 2016 –  La Ville de Terrebonne compte désormais sur l’appui des villes voisines, soit Charlemagne et Repentigny dans son opposition au projet d’aérodrome. Ces appuis s’ajoutent par ailleurs à celui de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), ainsi qu’à celui de Mascouche qui est également visée par le projet.

« Je crois que le message est très clair, ce n’est pas un projet porteur et il n’est pas souhaitable de le voir s’implanter sur notre territoire. Mes collègues des municipalités avoisinantes nous font part de leurs inquiétudes quant aux répercussions d’un tel projet pour tous les environs. Le projet d’aérodrome suscite des inquiétudes notamment au niveau de la protection du couvert forestier, des milieux naturels, et ce, sans compter les effets sur la pollution sonore en zones urbanisées », a expliqué le maire, M. Jean-Marc Robitaille.

Pétition en ligne

Rappelons que la Ville de Terrebonne a mis en ligne, sur son site Internet, une pétition qui permet aux citoyens de signifier leur opposition au projet d’aérodrome. Il est également possible de signer la pétition en version imprimée dans toutes les bibliothèques et comptoirs de service de la Ville de Terrebonne. Les citoyennes et citoyens ont jusqu’au 27 avril inclusivement pour signer la pétition. Les signatures recueillies seront intégrées au mémoire que la Ville de Terrebonne va déposer dans le cadre du processus de consultation annoncé par le ministre des Transports du Canada.