NOUVELLE RÉGLEMENTATION - LES VILLES DE TERREBONNE ET DE MASCOUCHE PRÉSENTENT LEUR POLITIQUE D'ARROSAGE POUR L'ANNÉE 2016

Terrebonne, le lundi 11 avril 2016 – C’est à la station de pompage Masson-Mascouche de la Régie d'aqueduc intermunicipale des Moulins (RAIM) que le conseiller municipal de Terrebonne et président de la Commission du développement durable, de l'environnement et du transport collectif, M. Stéphane Berthe ainsi que le conseiller municipal de Mascouche et premier vice-président de la RAIM, M. Stéphane Handfield, ont dévoilé leur politique d'arrosage 2016 destinée à tout le territoire de la région des Moulins.

Cette année, les deux règlements ont été modifiés afin de s’arrimer à la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable. Cette Stratégie s’inscrit dans un contexte mondial de resserrement des politiques relatives à l’eau, amenant les autorités gouvernementales de tout horizon à gérer cette ressource de façon plus optimale, selon une perspective de développement durable.

Ces changements ont donc été faits dans l’optique d’une meilleure utilisation de l’eau potable fournie par les réseaux municipaux en vue de préserver la qualité et la quantité de cette ressource. « L’eau est sans contredit un enjeu capital, pour ne pas dire vital, de ce 21e siècle. Nous n’avons qu’à penser à notre consommation personnelle, à l’agriculture, à la production d’énergie, aux transports ou aux loisirs. Sa valeur est inestimable. Nous avons donc le devoir de la protéger, mais surtout d’éviter le gaspillage de cette précieuse ressource », de mentionner Stéphane Berthe.

Des changements significatifs
Bien que les deux villes possèdent leur propre règlement concernant l’utilisation de l’eau potable sur leur territoire respectif, le travail de mise à jour et de modifications a été fait selon une démarche commune. Il est ainsi possible de penser à la période d’application des politiques d’arrosage qui s’allongera jusqu’au 30 septembre, afin de tenir compte des journées plus chaudes de l’automne.

S’ajoute notamment à cette modification majeure tout ce qui concerne les systèmes de gicleurs automatiques, l’utilisation des récupérateurs d’eau de pluie, l’obtention de permis d’arrosage pour de nouveaux projets d’aménagement ou pour des travaux spécialisés ainsi que le remplissage des piscines.

« Les changements communs, décidés par les administrations municipales de Mascouche et de Terrebonne, sont importants à la fois pour préserver l’eau mais aussi pour faciliter les tâches estivales de nos concitoyens et ce, dans le respect de l’environnement », d’ajouter Stéphane Handfield.

À noter que les citoyens auront encore droit à deux périodes d’une durée de 1 h 30 d’arrosage de pelouse par semaine.


Distribution d’accroche-portes
Les deux réglementations, malgré leurs nombreux points en commun, ne sont pas identiques. Elles ont en effet été adaptées selon les territoires et les réalités de chacune des municipalités. Afin d’éviter toute confusion pour les citoyennes et les citoyens de Mascouche et de Terrebonne, nous invitons ceux-ci à prendre connaissance d’une part de l’accroche-porte qui résume l’essentiel des nouvelles réglementations, mais également de consulter l’intégralité de celles-ci sur le Web, soit ville.terrebonne.qc.ca et ville.mascouche.qc.ca. Les accroche-portes seront prochainement distribués à tous les résidents, commerçants et industries des deux villes.

Deux patrouilleurs dédiés à la préservation de l’eau
Toujours dans le but de sensibiliser la population moulinoise, la RAIM financera cette année deux patrouilleurs bleus. Ce sera donc une ressource spécialisée dans l’économie et la préservation de l’eau potable qui se greffera à la Patrouille environnementale de Terrebonne et une autre à la Brigade verte de Mascouche.

Ces derniers sillonneront leur territoire respectif et seront également présents lors des événements publics. Ils proposeront des solutions pratiques et faciles pour tous, comme récupérer l’eau de pluie, réparer les fuites d’eau du robinet ou opter pour des appareils à faible consommation d’eau. Ils diffuseront également de l’information sur les politiques d’arrosage et sur les impacts des changements climatiques en milieu urbain.

« Il s’agit ici d’une action concrète de la RAIM pour appuyer les villes de Terrebonne et de Mascouche dans leurs efforts de sensibilisation auprès des citoyens. De plus, les véhicules des patrouilleurs de la RAIM continueront à circuler dans les divers quartiers, démontrant ainsi que nos deux municipalités ont à cœur la préservation de notre plus grande richesse, l’eau », d’ajouter MM. Berthe et Handfield.

Feuillet d'information

Réglementation de la Ville de Terrebonne

Accroche-porte de la Ville de Terrebonne

Galerie de photos