PLAN DIRECTEUR DES PARCS ET ESPACES VERTS 2016 : DES BONIFICATIONS AUX PARCS ANDRÉ-GUÉRARD, SAINT-SACREMENT, DE LA GROTTE, DU GOUFFRE, CHARLES-BRUNEAU, FLORENT, ST-DENIS ET ARISTIDE-LAURIER

TERREBONNE, LE LUNDI 4 AVRIL 2016 - Tel qu’annoncé dans le budget 2016 de la municipalité, la Ville de Terrebonne procèdera au cours de la prochaine année, à la bonification de huit parcs, dans le cadre de son Plan directeur des parcs et espaces verts. Il s’agit d’un investissement de près de 6 M$ qui contribuera à améliorer les infrastructures actuelles.

« Les parcs et espaces verts sont une des forces de notre Ville et nous continuerons de miser sur cet atout qui contribue à bonifier la qualité de vie des citoyens. Les familles constituent une part importante dans la répartition de notre population, avec notamment 20 % de nos citoyens en bas de 14 ans, et nos investissements doivent en tenir compte. a déclaré le maire de Terrebonne, M. Jean-Marc Robitaille.

C’est le parc André-Guérard, dans le secteur Terrebonne Ouest, qui subira la plus importante bonification alors qu’on y aménagera un terrain de soccer éclairé à surface synthétique. Le parc de la Grotte et le parc du Gouffre accueilleront pour leur part de nouvelles aires de jeux et du nouveau mobilier urbain. Il en va de même pour le parc Charles-Bruneau, dont l’aménagement paysager sera également bonifié.

De plus, nous procéderons aux changements des modules de jeux existants au parc St-Denis. Pour ce qui est du parc Florent, un tout nouveau plan concept d’aménagement sera élaboré cette année, pour une réalisation des travaux en 2017. Finalement, nous rénoverons les abris de joueurs des parcs Philippe-Villeneuve, Charles-Bruneau, Dumais, Sarrazin, Louis-Gilles-Ouimet, l’Étincelle, Vaillant et le Castelet et les arrêts-balles des terrains de baseball aux parcs le Castelet et Vaillant, en plus d’acheter de nouveaux buts de hockey et de refaire la signalisation de la TransTerrebonne sera bonifiée.

L’échéancier des travaux pour chacun des projets n’a pas encore été déterminé.

Parc Philippe-Villeneuve

Par ailleurs, la Ville annonce qu’elle reportera à l’an prochain les investissements majeurs prévus au parc Philippe-Villeneuve, n’ayant pas obtenu la subvention gouvernementale nécessaire qui aurait permis de réaliser les travaux. « Ce n’est que partie remise, car nous tenons absolument à réaliser les bonifications prévues. Nous attendrons seulement que le contexte soit plus favorable et que nous puissions bénéficier de programmes de subventions qui nous permettront de faire des travaux majeurs, en impactant le moins possible les comptes de taxes des citoyens », a conclu M. Robitaille.