PROJET PILOTE D’EFFAROUCHEURS DE BERNACHES : UN BILAN POSITIF MAIS NUANCÉ

TERREBONNE, LE 30 NOVEMBRE 2015 – À la suite du déploiement, en mai 2015, d’un projet pilote visant à contrer les effets néfastes de la surpopulation de bernaches du Canada sur l’Île-des-Moulins ainsi que sur l’Île Saint-Jean, la Ville de Terrebonne dresse aujourd’hui un bilan positif, mais nuancé de cette opération.

« D’emblée, il importe de souligner qu’à peine une semaine suivant les installations de trois appareils de type ‘Rapace mécanique’ de la compagnie AGRI-SX sur les sites ciblés, les quelque 100 bernaches résidentes au début de l’opération ont rapidement quitté les lieux, ce qui est très encourageant. Cependant, nous prenons acte des plaintes reçues à l’effet que le bruit émis par les appareils était néfaste pour certains résidents du quartier », a expliqué M. Paul Asselin, président de la Commission de la sécurité publique et de la sécurité du milieu et des personnes.

Parmi les observations effectuées au cours du projet pilote, on constate que les populations d’oiseaux comme les canards, les moineaux, les étourneaux, les quiscales, les carouges à épaulettes ainsi que les grands hérons bleus, pour ne nommer que ces espèces, sont toujours aussi nombreuses. En ce qui concerne les goélands, ces derniers sont beaucoup moins nombreux, ce qui s’avère positif sur le plan de la salubrité des lieux.
« Nous dressons donc un bilan positif de cette première expérience, mais nous rappelons qu’il s’agissait d’un projet pilote. Nous sommes conscients des inconvénients liés aux émissions sonores des effaroucheurs et nous travaillerons à trouver les meilleures solutions au cours des prochains mois », a poursuivi M. Asselin.

Bien que la très vaste majorité des bernaches semblent avoir quitté les lieux de manière définitive, on remarque toutefois un retour de certaines d’entre elles sur les sites ciblés depuis le début de l’automne. Ces bernaches demeurent cependant beaucoup moins nombreuses que dans les années précédentes.