LUTTE CONTRE L’AGRILE DU FRÊNE : ABATTAGE DE 70 FRÊNES ET SÉANCE D’INFORMATION

La Ville de Terrebonne procédera, durant les prochaines semaines, à l’abattage de 70 frênes publics tel que prévu dans le cadre du plan d’action contre l’agrile du frêne 2014-2016.

Le plan d’action prévoyait en effet l’abattage de 150 frênes publics en 2015. À la suite de la détection de plus d’une douzaine de nouveaux foyers d’infestation, la Ville se doit donc d’agir et d’abattre rapidement 70 arbres situés près de ces foyers qui présentent des signes de dépérissement ou qui sont déjà condamnés. Cette stratégie incite l’agrile à attaquer les frênes qui sont déjà traités et limite ainsi sa propagation.

Parallèlement, les citoyens qui sont situés à moins de 500 mètres du parc Aristide-Laurier (foyer d’infestation), ou qui sont propriétaires d’un frêne dont 30 % et plus des branches sont dépéries, devront également abattre leur arbre d’ici le début du mois de décembre 2015. Les citoyens concernés ont reçu une lettre de la Ville de Terrebonne au début du mois de novembre.

Plantations prévues
Depuis 2014, la Ville de Terrebonne plante chaque année dans le but d’atteindre l’objectif du Plan Vert 2011-2016 qui consiste à maintenir et à consolider le couvert forestier terrebonnien. Ainsi, en 2014, ce sont 150 arbres qui ont été plantés, en 2015, 275 et en 2016, 400. Ces plantations sont prévues dans le plan d’action de lutte contre l’agrile afin de remplacer graduellement les frênes abattus.

Séance d’information
La Ville de Terrebonne convie également les citoyens du secteur Lachenaie à assister à une soirée d’information le jeudi 19 novembre prochain, à 19 h 30, à l’auditorium de l’école des Rives. Les citoyens intéressés doivent confirmer leur présence au 450 471-8265, poste 1274. D’autres soirées d’information seront offertes en janvier pour les citoyens des autres secteurs.


www.sauvonsnosfrenes.ca, un site à consulter régulièrement
La Ville de Terrebonne met à jour régulièrement ce site Web et invite les citoyens à le consulter. Depuis son lancement, près de 2000 personnes ont visité le site, dont près de 200 se sont inscrites. Jusqu’à maintenant, près de 300 frênes ont été enregistrés.