AGRILE DU FRÊNE - NOUVEAUX FOYERS D’INFESTATION DÉTECTÉS

TERREBONNE, LE LUNDI 2 NOVEMBRE 2015 – La Ville de Terrebonne tient à informer la population terrebonnienne que l’agrile du frêne a été détecté dans onze nouveaux endroits répartis dans différents secteurs de la ville.

L’agrile a effectivement été retrouvé dans les pièges installés aux endroits suivants :

• 11e Avenue (district 5)
• boulevard des Plateaux à l’angle de la rue Marinet (district 6)
• montée Valiquette (district 6)
• TransTerrebonne et chemin Martin (district 6)
• parc Simone-Berthiaume (district 7)
• boul. des Seigneurs à l’angle de la rue d’Angora (district 9)
• parc Saint-Malo (district 10)
• parc des Vignobles (district 13)
• rue de l’Église (district 15)
• montée Dumais (district 15)
• montée des Pionniers à l’angle du boul. Marcel-Therrien (district 16)

Selon l’article 14 du nouveau règlement 639, les citoyens situés dans un rayon de moins de 500 mètres et possédant un ou des frênes sur leur propriété devront prévoir le traitement ou l’abattage de leur frêne dès 2016. Les citoyens concernés seront ultérieurement avisés par lettre.

Coupez pour préserver
Toujours dans le but de protéger son patrimoine arboricole, la Ville a également répertorié les frênes en dépérissement sur le territoire. Ces arbres ne sont pas nécessairement atteints d’agrile, mais représentent une cible de choix pour cet insecte dévastateur. Toujours, selon le règlement 639, les citoyens, ayant un arbre dont 30 % et plus des branches sont dépéries, devront l’abattre dans les 30 jours suivant la réception d’un avis d’obligation d’abattage qui leur sera émis.

Gérez les résidus de bois de frêne de façon responsable
La Ville de Terrebonne a mis sur place un Programme de valorisation du bois de frêne. Les citoyens sont invités à consulter le www.sauvonsnosfrenes.ca pour connaître tous les détails.

Protégez maintenant
La Ville tient également à rappeler que même si la période de traitement des frênes est terminée depuis le 1er septembre, l’inscription au plan de traitement collectif peut se faire en tout temps au www.sauvonsnosfrenes.ca.

Les citoyens doivent d’abord enregistrer leur frêne sur le même site pour ensuite pouvoir s’inscrire et bénéficier du taux avantageux. En s’inscrivant, ils connaîtront approximativement le coût du traitement.

À noter qu’il est préférable et beaucoup moins dispendieux de traiter un frêne plutôt que de l’abattre. Le traitement recommandé est le Treeazin et est efficace pour une période de deux ans.

Coupez, remplacez
La Ville invite les citoyens qui sont dans l’obligation d’abattre des arbres à les remplacer en plantant un nouvel arbre sur leur propriété afin de continuer de bénéficier de ses nombreux avantages. Car un arbre embellit le paysage, purifie l’air et contribue à la lutte contre les îlots de chaleur.

www.sauvonsnosfrenes.ca, un site à consulter régulièrement
La Ville de Terrebonne actualise régulièrement le site. Les citoyens sont donc invités à le consulter. Depuis son lancement, près de 2000 personnes ont visité le site et près de 200 citoyens se sont inscrits alors que près de 300 frênes ont été enregistrés.