« LA CROISÉE URBAINE » : TERREBONNE DÉVOILE LA NOUVELLE APPELLATION DU PROJET D’ENVERGURE DU PÔLE DE L’EST

TERREBONNE, LE 1ER OCTOBRE 2015 – Le maire de la Ville de Terrebonne, M. Jean-Marc Robitaille, accompagné de plusieurs conseillers municipaux, a fièrement présenté cet après-midi la toute nouvelle appellation ainsi que la nouvelle identité visuelle du projet de développement immobilier dans le secteur Lachenaie connu jusqu’ici sous le nom de « Pôle de l’Est ». Celui-ci portera désormais le nom de « La Croisée urbaine », un concept qui évoque l’intersection des autoroutes 40 et 640, lieu où se déploiera le projet.

« Se trouver à ‘la croisée des chemins’, au sens figuré, implique un choix décisif et c’est résolument ce que les nouveaux habitants de ce quartier feront, puisque vivre de façon ‘urbaine’ est une toute nouvelle façon d’être, d’agir et de vivre. La Croisée urbaine décrit donc parfaitement l’essence du nouveau développement, en rappelant sa localisation stratégique à proximité des grands axes de transport », a soutenu M. Robitaille.

De cette nouvelle appellation se décline toute une plateforme graphique qui a également été dévoilée, dont une image Web, un panneau routier, des oriflammes à l’effigie de La Croisée urbaine, ainsi qu’un panneau de rue. Tous ces éléments n’ont pas tous été produits à ce jour mais illustrent la trame graphique générale qui servira tout au long de l’évolution du projet.

« La plateforme graphique a été élaborée à partir des éléments de la signature afin d’amplifier l’idée de la ‘croisée’. Cet effet génère du mouvement, comme celui favorisé par ce nouveau milieu de vie effervescent que nous proposerons bientôt aux citoyens de ce secteur », a ajouté le maire de la ville.
Rappelons que La Croisée urbaine consiste en un vaste projet de développement immobilier qui intégrera un pôle civique développé autour des principes du Transit-Oriented Development (TOD) comprenant plusieurs installations publiques, dont une école primaire, un gymnase, une place multifonctionnelle, un centre communautaire, une piscine ainsi qu’un poste de police de quartier. En périphérie de ce pôle, plusieurs phases de développement à moyenne et haute densité d’occupation sont également prévues, basées sur la mixité entre les usages résidentiels et commerciaux ainsi que sur les notions du TOD.
Les travaux devraient débuter dès l’hiver 2016.

Galerie de photos