DEPUIS L’IMPLANTATION DES CARREFOURS GIRATOIRES : DES IMPACTS POSITIFS POUR TERREBONNE

TERREBONNE, LE JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 – L’arrivée des carrefours giratoires dans la municipalité a eu un impact positif sur la circulation et leur implantation comporte plusieurs avantages. C’est ce qui ressort du rapport du Service de police déposé au comité de circulation le 8 septembre dernier.

Du 1er janvier 2014 au 19 août 2015, le Service de police ne répertorie que quatre accidents sur les 15 carrefours giratoires du territoire. De ce nombre, un accident était dû aux mauvaises conditions météo, tandis que les trois autres étaient attribuables aux comportements des conducteurs (fatigue, excès de vitesse et inattention). Un seul accident a causé des blessures légères, tandis que les autres n’ont causé que des dommages matériels. Pour l’année 2014, la proportion des incidents au niveau des carrefours giratoires ne représentent que 0.2 % des accidents au total, ce qui est négligeable.

« Le rapport démontre clairement que les carrefours giratoires sont plus sécuritaires et diminuent le risque d’accidents en comparaison avec des intersections avec panneaux d’arrêts ou des feux de circulation. Ce type d’aménagement oblige en effet les conducteurs à réduire leur vitesse. Leur configuration fait également en sorte que les points de conflits, c’est-à-dire les emplacements où les passages de deux véhicules, ou d'un véhicule et d'un cycliste ou un piéton, se croisent ou s'entrecoupent, sont moins nombreux. Ces informations nous confirment que l’implantation des carrefours giratoires constitue un bon choix pour Terrebonne », d’expliquer le président du comité de circulation et également président de la Commission de la sécurité publique, du milieu et des personnes, M. Paul Asselin.

Outre la sécurité optimisée, les impacts positifs des carrefours giratoires se font sentir avec une meilleure fluidité de la circulation, une réduction notable du bruit et, conséquemment, de la pollution sonore (diminution des arrêts complets de véhicules) et une bonification de l’aspect visuel grâce aux aménagements des îlots centraux.

Des habitudes à prendre pour les usagers

Malgré le fait que la Ville ait mis en place une campagne d’information sur l’utilisation des carrefours giratoires, M. Asselin admet qu’il y a encore de l’éducation à faire : « La venue des carrefours giratoires est encore relativement récente à Terrebonne. Il reste encore de l’éducation à faire quant à l’utilisation des carrefours giratoires sur le respect des couloirs, des céder le passage et le respect des limites de vitesse. Ce sont de nouvelles habitudes à prendre pour les automobilistes. Nous allons de notre côté continuer nos campagnes d’information et miser sur la réalisation de carrefours giratoires dans nos aménagements futurs ».

Documents téléchargeables

Carrefour giratoire